Je renouvelle la new car avec une quantité aussi importante de fraises, il ne faut pas tarder.

Nous travaillons avec du vivant et il faut profiter de la production quand elle se présente

Pour tous ceux qui n’ont pas pu réaliser des confitures au mois de juin, c’est maintenant qu’il faut venir cueillir.

Dans les fraisiers suspendus : descendez dans les rangs
Dans le champ : rendez-vous dans les rangs où il y a des fleurs